Alain Raffour



Expert en anesthésie et gestion de blocs opératoires

Après une expérience de secours en montagne pendant son service militaire, Alain a passé passé le diplôme d’infirmier pour exercer 2 ans et demi en service de réanimation, avant de passer le concours d’infirmier anesthésiste en 1979. Il pratique l’anesthésie depuis bientôt 37 ans, et est habitué à être autonome, ayant eu la confiance des médecins anesthésistes avec lesquels il a travaillé. Il dispose d’une solide expérience en particulier pour les locorégionales, que ce soit pour les rachis-anesthésies (environ 6000), les péridurales, les blocs caudaux ou encore blocs  3 en 1 et axillaires. Il est devenu chef de bloc opératoire, puis cadre supérieur de plateaux techniques  et d’un pôle « soins critiques » mais il n’a jamais décroché d’une activité d’anesthésie et de SAMU pendant cette période d’encadrement, enrichie de participations à la construction d’hôpitaux, de blocs opératoires ou pour les urgences.

Alain a également une solide expérience humanitaire. Il est habitué à pratiquer l’anesthésie dans des situations précaires (Bénin, Burkina Faso). Il a enseigné l’anesthésie en Ethiopie, au Cameroun et ouvert une école d’infirmiers anesthésistes au Liberia. Au Liberia il a été missionné pour la construction , l’équipement et les besoins en personnel d’une maternité. Il a adhéré à MdM en 1988. En 1991 il a travaillé en Irak auprès des réfugiés kurdes et en RDC dans des structures chirurgicales. Mais ce qui l’a toujours passionné est le processus d’évaluation avant le déplacement des équipes chirurgicales. Alain a effectué des dizaines de missions de praticiens mais aussi d’évaluation en chirurgie et notamment dans la mise en place de blocs chirurgicaux. Plus récemment il a soutenu l’installation d’un bloc de chirurgie d’urgence, en Irak, à la frontière syrienne pour l’ONG La Chaîne de l’Espoir.