Pierre Brunet



Romancier et humanitaire

« En tant qu’écrivain et humanitaire, au carrefour de l’action, de la création et de la réflexion, je ne peux qu’être séduit et intéressé par Synergie, lieu de rencontre et d’échange fertile entre acteurs ou analystes venus d’horizons divers, complémentaires, et engagés dans le monde. » 

Né en 1961 à Paris d’un père Français et d’une mère Espagnole, Pierre brunet a choisi rapidement, le bac en poche, de ne pas s’attarder dans les études au-delà d’une année de droit en faculté. Peut-être une impatience née des nombreux voyages de sa jeunesse en compagnie de ses parents. L’envie de vivre des expériences aussi diverses qu’humainement enrichissantes le fait passer de petits boulots bizarres en métiers originaux : vendeur d’espace publicitaire, croupier dans un cercle de jeux à Paris, agent de sécurité, homme à tout faire dans une société d’ingénierie et de conseil, coursier parisien en Vespa, journaliste pigiste…

Parallèlement, il assouvit sa passion personnelle pour les sports de combat (il passe sa ceinture noire de judo et pratique assidûment karaté et boxe thaïe) et la littérature (il joue au théâtre en amateur, dévore les textes les plus divers et écrit deux premiers romans et des nouvelles).

En 1994, par hasard, il croise sur sa route l’humanitaire, et s’engage comme volontaire au Rwanda, quelques semaines après la fin du génocide. Après plusieurs mois d’un retour difficile à Paris, il repart en 1995 en mission humanitaire en Bosnie-Herzégovine, alors déchirée par la guerre civile. Il y restera en tout quatorze mois, comme coordinateur de programme à Sarajevo, puis chef de mission.

A son retour en France fin 1996, il intègre le siège de l’ONG française SOLIDARITES INTERNATIONAL (pour laquelle il était parti en mission). Il s’y occupera de communication, tout en retournant sur le terrain, comme en Afghanistan en 2003, et en recommençant à écrire…

En 2011, tout en restant impliqué dans l’humanitaire en tant que membre du Conseil d’Administration et du Bureau de SOLIDARITES INTERNATIONAL (Pierre Brunet est Vice-Président de cette association et s’est rendu sur le terrain en Grèce et Macédoine auprès des migrants en avril 2016), il s’engage entièrement dans l’écriture, et consacre la part essentielle de son temps à sa vocation d’écrivain, tout en construisant avec sa femme une famille.

Les romans de Pierre Brunet sont publiés chez Calmann-Lévy :

Janvier 2006 : parution de son premier roman « Barnum » chez Calmann-Lévy, récit né de son expérience humanitaire.

Septembre 2008 : parution de son second roman « JAB », l’histoire d’une petite orpheline espagole grandie au Maroc qui deviendra, adulte, une boxeuse professionnelle.

Mars 2014 : sortie de son troisième roman « Fenicia », inspiré de la vie de sa mère, petite orpheline espagnole pendant la guerre civile, réfugiée en France, plus tard militante anarchiste, séductrice, qui mourut dans un institut psychiatrique à 31 ans.

Janvier 2017 : sortie prévue de son quatrième roman « Le triangle d’incertitude », dans lequel l’auteur « revient » encore, comme dans « Barnum » au Rwanda de 1994, pour évoquer le traumatisme d’un officier français à l’occasion de l’opération Turquoise.

Enfin, et parallèlement à son travail d’écrivain et son engagement humanitaire, Pierre Brunet a travaillé comme coscénariste de synopsis de séries télévisées, en partenariat, d’abord avec la société de production Auteurs Associés, puis avec la société de production Grand large.

Aujourd’hui et depuis plusieurs années, il participe comme coscénariste à l’aboutissement de projets de séries télévisées avec la société de production Frontview, fondée par François Dupaquier, un autre humanitaire comme lui…

A l’occasion, Pierre Brunet collabore avec divers journaux en publiant des tribunes ou des articles, notamment sur des sujets d’actualité internationale ou d’analyse géopolitique.